Le sport

Notre arrondissement et tout particulièrement au sud, est richement doté en termes d’équipement sportifs. Malheureusement, ils ne sont pas à la disposition des habitants ou des établissements scolaires. Il faut que la mairie d’arrondissement ait un pouvoir d’arbitrage sur cette question afin de pouvoir laisser les équipements à la disposition des habitants.

Il faudra également profiter de la formidable occasion que nous offrent les Jeux Olympiques de 2024 à Paris afin que notre arrondissement perçoive également les avantages de cette compétition internationale en termes d’investissements, et n’en ressente pas seulement les inconvénients.

 

  1. 1) Des équipements plus accessibles aux familles et à toutes les générations

Les horaires d’ouverture des équipements municipaux seront revus pour mieux correspondre aux attentes des familles, alors que les horaires ne sont même pas disponibles à ce jour sur le site Internet de la mairie de Paris. Par exemple, certains gymnases pourront ouvrir le dimanche pour accueillir les familles avec des enfants en bas âges ou dans la semaine pour proposer des activités adaptées aux ainés. Les créneaux horaires (pour l’occupation des stades, des gymnases,) relèveront par priorité de la compétence des maires d’arrondissement, tout comme l’attribution des subventions aux clubs et associations sportives.

 

  1. 2) Un coût moindre pour les familles

La baisse des frais pour les familles et la refonte des conditions de ressources en faveur des classes moyennes devront permettre de rendre le sport plus accessible aux familles de notre territoire.

 

  1. 3) Développer le sport en milieu scolaire

Le sport en milieu scolaire mérite d’être développé en multipliant les conventions de classes « CHASE » (Classes à Horaires Aménagés Sport d’Excellence) avec l’Académie de Paris (seuls sept établissements proposent à ce jour ce dispositif) et l’apport des grands clubs sportifs parisiens. La mairie d’arrondissement jouera le rôle de facilitateur et de promoteur d’une politique volontariste.

 

  1. 4) Contribuer à la structuration de l’e-sport amateur

Les joueurs de jeux vidéo voient leur nombre croître considérablement à Paris. La mairie d’arrondissement interviendra en soutien au développement de ces nouvelles façons de faire du sport.